:: La détente :: Le Partage Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mettez vos lunettes, voici le coin lecture !

avatar
Messages : 92
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Nov - 18:31
Les livres dans toute leur splendeur ça vous connait, du roman à la BD vous lisez de tout. Mais peut-être qu'au fond de vous se cache un véritable auteur? Pourquoi ne pas partager vos lectures/écrits avec nous?

Rien de nouveau sous le soleil, ici on veut voir ce que vous lisez/écrivez ALORS DONNEZ-NOUS À LIRE.

Ainsi, ensemble nous pourrons débattre autour d'une petite tasse de thé et quelques délicieux cookies aux pépites de chocolat (je suis super forte pour les cookies vous allez adorer sisi). Alors ne soyez pas radins on aime la lecture ici-bas, laissez votre âme d'écrivain(e) s'exprimer ! :flower:  
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gabriel Rose
Admin - Grade IV
Messages : 100
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Mar - 0:00
Oui alors, heu.
Saga.
C'est beau.
Y'a de la guerre.
De l'amour.
De l'angst.
Des robots. Avec des têtes de télévision.
Un chat sphinx troooop mignoooon qui dit "mensoooonge" quand quelqu'un ment.
Même qu'il s'appelle le chat mensonge.
Y'a une enfant trop bibou.
Et sa babysitter c'est fantôme coupé en deux avec les entrailles qui pendent.
Les parents de l'enfant c'est jor, relationship goal.
Même s'ils se font traquer par à peu près toutes les armées et tous les mercenaires bc ils veulent tous les buter.
Et tout ce bon monde voyage dans l'espace, entre les planètes et les systèmes et tout et tout.
Et rien de tout ça n'est du spoil.

Donc voilà, vous voulez qu'un partage nos lectures, donc je partage ça lewut

(aussi Fables, c'est bien)
(urban comics c'est la vie blablabla)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Mar - 0:09
Bon bah en fait le dernier truc que j'ai lu et plus communément appelé livre c'était y'a un moment et c'était Expérience Noa Torson.

Un ancien membre (#Shane) me l'avait prêté et je l'ai lu et dibbidibdohd c'était trop bien je sais plus exactement pourquoi mais je sais que cents grave un livre qui m'a marqué pour le rythme qu'il a, le suspens, les personnages et l'histoire en soi lewut

Je sais j'ai des arguments de ouf sisi
(Sinon j'avais aussi lu La fournaise genre c'était aussi trop bien. Yavait aussi A comme aujourd'hui qui était génial et Sweet Sixteen)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Luce Malone
Grade IV
Messages : 13
Age : 22
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 29 Mar - 0:50
Bon allez, je m'y mets lewut J'ai lu quelques bouquins ces trois derniers mois, parce que c'est un peu mon boulot, alors autant en faire profiter tout le monde. Et puis, ça me permet de garder un suivi de mes lectures, sinon moi je me perds. Evidemment j'ai sélectionné seulement ceux qui m'ont marqué. Et je les mets simplement par ordre de lecture.


The Girls, E. Cline
Résumé : Dans les années 60, une jeune fille  vit une adolescence compliquée. Dans son sentiment de solitude, elle se prend d'affection pour un groupe de femmes qui la présentera à Russell et sa communauté.
Inspiré de l'histoire de Charles Manson et de sa "Manson Family". C'est cru, c'est effrayant. On se rend compte à quel point un esprit tourmenté peut être facilement manipulé, on subit la décadence et certaines horreurs sans pouvoir les empêcher. C'est assez puissant, et l'empathie y joue pour beaucoup.


L'Espionne, P. Coelho
Résumé : Mata Hari, condamnée à mort pour espionnage durant la Première Guerre Mondiale, raconte les faits de son point de vue dans une dernière lettre.
Assumé comme un fiction dès la préface de l'auteur, on se prend pourtant au jeu de croire que ce qu'on lit est réellement le dernier courrier d'une condamnée. Si les faits racontés sont vérifiés, les dialogues et la narration sont inventés. C'est grâce à cette astuce qu'on en vient à avoir de la peine pour cette femme, à découvrir son innocence, l'injustice dont elle a été victime, et en la voyant espérer être graciée alors même qu'on connaît le funeste dénouement.


Le Gang des Rêves, L. Di Fulvio
Résumé : A l'époque de la Prohibition, une italienne s'installe à New-York avec l'espoir de vivre le rêve américain. En parallèle de son histoire, on suit celle de son fils, quelques années plus tard, dans sa quête d'être plus qu'un enfant de la rue.
Huit cents pages que j'ai bouffé en quelques jours, tant elles se lisent toutes seules. D'un côté, on a la violence propre à cette époque, des gangs des rues et de la mafia, qui donne au récit un aspect à la Scorsese. De l'autre, on a la beauté d'une histoire romanesque dans sa définition originelle (la romance entre un garçon et une fille séparés par leurs situations sociales et qui doivent surmonter des épreuves pour prouver leurs sentiments). C'est beau et cruel. On a peur de la fin jusqu'aux dernières pages.


La ballade de l'enfant gris, B. Beaulieu
Résumé : Un interne en pédiatrie est hanté par le fantôme d'un enfant avec lequel il s'était lié d'amitié. Il part en quête de réponses, et trouver la solution pour se débarrasser de ce garçon qui le hante.
Inspiré d'une expérience vécue par l'auteur. Si dans toute cette liste je ne devais en conseiller qu'un, ce serait celui-ci. C'est magnifique et poignant. On aborde le thème du deuil de manière subtile et poétique. On alterne les chapitres d'avant et après ce que le protagoniste appelle la "Déchirure". Et chaque fois, le passé et le présent se font échos. On comprend les réponses au fil des pages jusqu'à la toute dernière, et on en ressort bouleversé.


Danser au bord de l'abîme, G. Delacourt
Résumé : Elle a tout pour être heureuse – un travail, un mari, des enfants – et elle l'est. Mais un jour, la rencontre avec un inconnu la pousse à se poser une question : et si elle pouvait être encore plus heureuse ? C'est pour un coup de foudre, qu'elle décidera de tout abandonner.
Un auteur que je vais suivre assidûment (vous verrez ça juste après, haha), parce qu'il a une plume incroyable. Sa description du coup de foudre, des échanges de regards, des émotions, des gestes qui séduisent, peuvent donner chaud. Et ses questionnements sur ce qui est important dans la vie, sur les choses auxquelles on doit se consacrer et celles que l'on doit mettre de côté, vont jusqu'à nous (bon, me) tirer les larmes. Il y a un équilibre parfait entre ce qui est beau et ce qui est tragique.


La femme qui ne vieillissait pas, G. Delacourt
Résumé : A ses trente-cinq ans, Betty fait une incroyable découverte. Bien qu'elle vieillisse, elle conserve le physique de ses trente ans.
Son tout dernier livre, du coup. Un récit qui s'interroge sur le vieillissement et la beauté, et l'importance de chacun des deux. On arrive à comprendre pourquoi le rêve de beaucoup d'individus, s'il pouvait se réaliser, serait en réalité plus une malédiction qu'une bénédiction. Encore une fois, l'auteur est d'une justesse assez incroyable dans ses propos et dans le choix de ses mots. Il nous laisse nous interroger tout en nous racontant une véritable histoire.


Voilà, j'espère que ça vous intéresse au moins lewut (et pas seulement parce que j'ai passé presque une heure et demi pour écrire tout ça). Et que ça donne envie de lire surtout ! C'est que la moitié de ce que j'ai lu ces trois derniers mois, mais l'autre moitié mérite pas vraiment que je m'y attarde lewut Si vous en voulez plus, je le ferai quand même mais d'ici là, j'aurai lu d'autres choses peut-être plus intéressantes, huhu.

Des bisous et du love !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LCDB :: La détente :: Le Partage-
Sauter vers: