:: Le Commencement :: La Présentation :: Les Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

It's so out of line to try and turn back time ◦ Zhang Lya

avatar
Zhang Lya
Grade I
Messages : 93
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 17 Nov - 19:52
GRADE IV : En manipulant le temps, elle est capable d'ouvrir ou de refermer toute blessure ayant laissé une cicatrice visible. Ne peut s'occuper d'une blessure dite « moyenne » qu'une fois par jour ; « grave » qu'une fois tous les trois jours.
Ne peut pas refermer ses propres blessures.
Puissance ~38% de contrôle.
GRADE III : Son pouvoir s'opère toujours sur les blessures visibles, mais elle peut à présent aller jusqu'à faire disparaître des cicatrices datant cinq ans ou moins. Son pouvoir peut également être utilisé sur de petits vaisseaux maintenant, mais en lui pompant pratiquement toute son énergie en contrepartie.
Ne peut pas refermer ses propres blessures.
Puissance ~47% de contrôle.
GRADE II : Elle arrive à rouvrir les cicatrices que le temps a commencé à effacer et peut maintenant toucher aux organes internes si elle connaît avec précision l'historique médical de la personne face à elle. Son pouvoir peut remonter jusqu'à dix ans pour faire disparaître ou revenir de vieilles blessures.
Ne peut pas refermer ses propres blessures.
Puissance ~59% de contrôle.
GRADE I : Elle peut rouvrir n'importe quelle blessure passée dont elle a connaissance de la personne face à elle, que celle-ci ait laissé une cicatrice ou non et en empirer la gravité initiale, en modulant l'effet qu'aurait pu avoir le temps dessus.
Elle peut également maintenant arrêter - ou provoquer - des hémorragies internes grâce à son pouvoir, moyennant une contrepartie rouvrant ses propres blessures lors de ces utilisations.
Ne peut pas refermer ses propres blessures.
Puissance ~80% de contrôle.

Pour chaque grade, lorsqu'elle utilise son pouvoir, ses yeux passent du noir au violet. Plus ils s'éclaircissent, plus sa santé est mise en danger, ses propres vieilles blessures n'arrêtant de s'ouvrir que lorsque son corps ne peut plus le supporter et lui fasse perdre connaissance.
Plus son pouvoir augmente, plus son utilisation peut entamer son corps ; elle doit donc toujours garder un certain contrôle sur lui pour ne pas qu'il se retourne contre elle. Un abus de trop et la mort est possible.
Se fait appeler Kristal et se présente sous ce prénom depuis des annéesEst considérée comme un génieA un frère jumeau nommé ZhuN'a absolument aucun lien avec le clan ZhangAime manger son curry instantané en l'enroulant dans une feuille d'algue séchéeConsidère ça comme de la haute gastronomieNe fait des efforts de cuisine que lorsqu'elle fait des pâtisseriesSes muffins sont à tomber par terre, paraît-ilA un talent caché pour le pilotage de caddies de supermarchéFreinage en optionPossède un moto de type sportive, offerte par l'un de ses ex-patientsNe respecte pas toujours les limitations de vitesse avec ladite moto, d'ailleursA beaucoup de liens avec des personnes pas très recommandables à la capitaleCe qui peut expliquer la plupart des cicatrices ornant ses épaules et son dosConsidère que tout le monde devrait avoir droit aux soins, sans exceptionCe qui arrange son porte-feuille, il faut l'avouerTravaille à Xényla mais également dans une petite clinique du Quartier Nord en tant que médecinOffrait déjà ses soins avant d'obtenir son diplôme d'Etat pour se faire de l'argentUn peu illégalement, certesMais ne l'a jamais fait en tant que médecin officielPorte généralement des baskets et des vêtements androgynes, préférant le pratique à l'esthétiqueEst tout de même capable d'enfiler une robe et des talons hauts quand il le fautNe porte jamais sa blouse au lycéeA pour objectif de devenir neurochirurgien un jourOriginellement droitière, est devenue ambidextre pour ce métierA rencontré Chul Hei, son ami chirurgien, lors de son internat dans le service de chirurgie de l'hôpital de DaunaeL'apprécie énormément, même si elle le charrie souvent et qu'elle ignore la moitié de ses appelsA un chat noir nommé SojuNe voulait pas l'appeler comme ça à la base, mais il a décidé de ne répondre à rien d'autreArachnophobe, elle utilise Soju pour exterminer les araignées chez elleAutant dire qu'il a pas mal de boulotFervente consommatrice de thé, a pour habitude de faire de petites réunions à 16h avec Jun et Ivnir autour d'une tasse fumanteEst entrée à Xényla dans l'année de ses treize ansA commencé la boxe thaï à ce moment-là en rejoignant la classe des LibertésN'a jamais arrêté ce sport et le pratique toujours quand elle a le tempsDoit la cicatrice sur sa joue droite à Jun et à leur année ensemble au lycéeUn fâcheux incident incluant un jeu de réflexes ayant mal tourné et une équerre.
Zhang Lyaft Gauche Suede de Tegami Bachi

Prénom(s) Nom : Zhang Lya, mais se fait appeler Kristal ▬ Date de Naissance : 04/12/1993 ▬ Âge : 24 ans ▬ Espèce : Nymphe ▬ Pouvoir : Temps, blessures ▬ Région d'origine : Rosvardach ▬ Orientation : Hétérosexuelle ▬ Situation conjugale : Célibataire ▬ Situation familiale : Orpheline, un frère jumeau ▬ Situation financière : Chaotique ▬ Métier/Occupation : Médecin scolaire et de quartier ; Suppléante de la classe Evasion ▬ Fréquentation de Xényla : Anciennement Liberté ▬ Groupe sanguin : O- ▬ Qualités et défauts : Brillante ◦ Sportive ◦ Intuitive ◦ Curieuse ◦ Sarcastique ◦ Possessive ◦ Compétitive ◦ Secrète

Ponk.

Ce bruit, c'était celui d'une serpillière.
Une serpillière venant de taper contre le bois dur d'un bureau.

- Raaaah...

Et ce râle, d'un charme et d'une élégance sans pareil, c'était également celui d'une serpillière.
Une serpillière vivante.

Il aurait été un crime de considérer l'amas de nœuds désorganisé qui s'étalait actuellement sur le bois de l'un des bureaux de la clinique Park comme quoi que ce soit d'autre. Des cheveux plutôt courts, d'une couleur que le manque de lumière rendait difficile à identifier mais qui semblait être située quelque part entre le blanc, le gris et le violet. Un cuir chevelu où la nature semblait avoir repris ses droits, où chaque cheveu menait une vie qui lui était à présent propre, loin des diktats de la bienséance.
Mais surtout, des cheveux rattachés à une personne.

Le front fermement planté contre la surface de son bureau, Zhang soupira longuement.

Remuant doucement sa tête de droite à gauche, elle ignorait avec un flegme magistral la catastrophe capillaire qu'elle ne cessait d'empirer à chaque nouveau mouvement de sa part. Droite, nœud. Gauche, nœud.
Arrêt.
Joue écrasée.

Il fallait dire que dans l'immédiat, elle n'en avait pas grand-chose à faire, de ses cheveux.

Il devait être aux alentours de deux ou trois heures du matin - être plus précis quant à l'horaire exact aurait été compliqué, étant donné l'absence d'horloge fonctionnelle dans la pièce - et pourtant la jeune femme n'avait toujours pas quitté l'enceinte de la clinique. La journée avait été longue, les visites de l'après-midi plutôt rares, et la soirée à peu près aussi animée qu'une fosse mortuaire.
Autant dire qu'aujourd'hui, le Quartier Nord de la ville avait visiblement décidé d'offrir au médecin une journée de repos.

Qu'on ne s'y méprenne pas, Zhang n'avait jamais rien eu contre un quartier tranquille. Au contraire, elle priait parfois même sans trop y croire l'Unique de calmer les problèmes de voisinage et alléger son emploi du temps, la jeune femme cumulant son emploi dans cette clinique à une routine parfois chargée à Xényla.
Mais elle se trouvait actuellement face à un cruel dilemme interne.

En tant que médecin, elle ne pouvait qu'être soulagée qu'on ne vienne pas quémander ses soins : un quartier en bonne santé, n'était-ce pas un quartier heureux ? Celui où elle exerçait, de surcroît, n'était définitivement pas connu pour le bien-être de ses habitants, rendant cette tranquillité soudaine presque miraculeuse.
Mais une journée aussi calme impliquait malheureusement une conséquence peu fortuite que la nymphe n'avait jamais particulièrement apprécié :

« Pas de patients, pas d'argent. »

C'était une pensée bien éloignée des codes de l'éthique que l'on devrait traditionnellement associer à un membre de sa profession et pourtant, la jeune femme ne pouvait s'empêcher d'y songer.

Moins de patients en journée, cela signifiait que les habitants honnêtes se portaient bien - ou du moins, assez bien pour ne pas avoir à se traîner jusqu'à sa clinique. Quelque chose qui faisait plaisir au cœur de médecin de la nymphe, il fallait bien l'avouer.
Sachant que la clinique Park offrait de bons soins à des prix ridiculement bas afin de permettre même aux moins fortunés de la ville de se soigner, c'était finalement toujours une bonne nouvelle pour son personnel que de ne pas être submergé.

Moins de patients après l'heure officielle de fermeture en revanche, cela signifiait que les rues étaient non seulement calmes, mais également dépourvues de soucis majeurs entre les différents micro-gangs qui les foulaient. Une bonne chose pour la sérénité des habitants du coin certes, empêchant un accident de frapper un innocent croisant le chemin des mauvaises personnes... mais qui se répercutait malheureusement comme un cruel déficit pour les petites affaires de Zhang.
Et si elle avait décidé de prendre un poste stable dans cette clinique en plus de celui de médecin scolaire au sein de Xényla, c'était principalement pour arrondir ses fins de mois.

Le problème étant qu'elle ne l'avait pas simplement fait pour renflouer son petit porte-feuille personnel. Et qu'elle avait bel et bien besoin du maximum d'argent qu'elle pouvait se faire grâce à ses activités les moins légales.
Mais qu'elle avait l'impression de ternir son serment d'Hippocrate en ne songeant qu'à la perte monétaire qu'elle allait subir du fait d'une absence de vandalisme pourtant bénéfique pour son quartier.

Ce qui expliquait son état actuel.

Ce que cela expliquait moins toutefois, c'était le portable qu'elle sortit plutôt soudainement de sa poche, sans pour autant détacher sa tête de la table contre laquelle son visage reposait.
Puis, plus un geste.
Durant de longues minutes, Zhang resta parfaitement immobile, ses yeux foncés sondant intensément l'écran noir posé devant elle.

Et puis elle bougea.

D'un mouvement de pouce expert, elle déverrouilla son portable, avant de cliquer sur l'icône de ses contacts. Une fois ce dossier ouvert, elle sélectionna l'un des premiers noms de sa liste, appuyant directement sur le bouton d'appel à côté de son numéro.
Elle avait besoin d'assistance, pour l'aider à mettre fin au débat qui secouait son esprit.

Et après que l'avant-dernière sonnerie ait résonné dans ses oreilles, l'assistance tant attendue décrocha.

- ...
- Hey.
- ...
- Jun ?
- ... Mhm ?

Ce n'est qu'en entendant le grognement à moitié endormi de son ami que Zhang se rendit compte de la bêtise qu'elle venait de faire. Que peut-être le moment avait-il été mal choisi pour partager ses problèmes existentiels avec une tierce personne.
Qu'elle n'avait pas la moindre raison d'appeler Jun, à vrai dire.

Une erreur qu'elle tâcha de rattraper, tant bien que mal.
Peut-être plus mal que bien, d'ailleurs.

- Ouais. Je voulais juste te dire à demain, en fait.
- ...

Définitivement plus mal que bien, si l'on en croyait les ondes meurtrières qui émanaient actuellement du téléphone porté à son oreille.

- Bonne nuit.

C'est pourquoi elle improvisa cette pitoyable pirouette un peu précipitée en guise de fuite, raccrochant avant même que son collègue n'ait le temps d'essayer de lui répondre. Ou de l'insulter, au choix.
Une belle solution de désespoir de cause, en somme.

L'appel qu'elle venait de passer n'avait eu aucun sens.

Détachant sa joue du bois dur de son bureau pour se redresser et placer son dos contre le dossier de sa chaise, Zhang observa l'écran de son téléphone qui passait en veille entre ses doigts. Après quelques secondes de blanc, elle s'affaissa ensuite au fond de sa chaise sans la moindre once d'élégance, son portable plaqué contre son front.

Non seulement elle n'avait pas réglé son dilemme de conscience, mais voilà qu'à présent elle pouvait y ajouter le regret d'avoir inutilement dérangé un collègue au milieu de son temps de sommeil.
Et la perspective que ce dernier le lui fasse payer dès qu'il la croiserait au lycée.

Le lendemain risquait d'être une très longue journée.

A votre propos

Pseudo : Staline, la Magnifique.
Âge : 23 ans.
Pays : France.
Expérience : Un an et demi de rp, lel.
Comment avez vous découvert LCDB ? : Par le lien du sang.
Couleur : Lightseagreen.
Code : Oh zut, il a disparu



Dr. « Kristal » Zhang Lya
pansera vos plaies en Lightseagreen.

Fiche - Liens - RPs

DC : Gwendal Malenkov - Astalée Galaght - Anthony Kim - Caelan Anderson - Dante Bartoli
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ivnir Zucker
Grade IV
Messages : 17
Age : 34
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 18 Nov - 15:30

Hâte de lire la suite de tes anecdotes et ton histoire o/ En tout cas ça m'a bien fait rire ce que tu as écrit pour l'instant :') je retiens pour le pilotage de caddies, il faut absolument que je trouve un moyen de rp avec toi sur ce thème o/

Et je te valide ton code o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 27
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 19 Nov - 0:02
Salut la moche,

Alors comme ça on sait même pas bouffer un curry correctement ? Et on appelle ça de la haute gastronomie, tsk. Tu pues.

Sinon, rien à dire. Des anecdotes ma foi très drôles et un pouvoir qui a la classe, franchement chapeau.
Bouge toi le cul pour me pondre une histoire digne de ce nom maintenant.

Allez, ciao.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zhang Lya
Grade I
Messages : 93
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 14 Jan - 22:33
Slt, ma fiche elle est enfin finie lel lewut


Dr. « Kristal » Zhang Lya
pansera vos plaies en Lightseagreen.

Fiche - Liens - RPs

DC : Gwendal Malenkov - Astalée Galaght - Anthony Kim - Caelan Anderson - Dante Bartoli
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lenz Weelher
Grade IV
Messages : 55
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 15 Jan - 15:05
Citation :
d'avait eu aucun sens.
j'ai trouvé une faute lewut

Vu qu'on a pu voir ensemble les points qui m'embêtaient sur la cb je n'ai plus rien à dire sur ta fiche. En tout cas, parmi tes fiches, c'est celle que j'ai le plus apprécié, jsp, j'aime bien serpillière du bloc libre lewut

Sur ceee.
Validation !







Bravo pour ta Validation !

Pour rendre ta vie plus simple voici un petit résumé rapide de tous les liens importants pour finaliser ta validation. Tout d'abord, il te faudra indiquer où tu vis, dans un dortoir à Xényla ou ailleurs. Si tu es élève, tu auras besoin de t'intégrer à un club et si tu as un emploi, que tu sois adulte ou mineur, c'est que tu devras te rendre. D'ailleurs, penses à te recenser ici

Il te faudra aussi remplir une fiche de lien (www.) ainsi qu'une fiche de rps (www.). Tu pourras trouver un partenaire pour ton premier RP ici. Penses bien à recenser ta couleur aussi ici.

Bien sûr si tu as des questions, n'hésites pas à joindre les admins, Lenz ou Mio. Le reste du staff est également à ta disposition et si tu es élève, tu peux contacter ton délégué qui pourra te répondre sans soucis.

Bien ! Tu es fin prêt à te joindre à l'aventure !
Encore une fois bienvenue et bon jeu à toi !
Au plaisir de te croiser inrp.

Lenz

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LCDB :: Le Commencement :: La Présentation :: Les Validées-
Sauter vers: