:: Le Commencement :: La Présentation :: Les Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

gabriel • •

avatar
Gabriel Rose
Admin - Grade IV
Messages : 100
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Nov - 1:56
GRADE IV : Incapable de se transformer entièrement en panda, il devient essentiellement un homme à fourrure. C’est doux, c’est chaud, et ça donne la flipette aux moins téméraires ; que demander de plus ?
GRADE III : A la fourrure qui couvre son corps s’ajoutent des griffes et des crocs, et son visage et sa posture prennent une apparence légèrement plus animale. On lui notera également une certaine agilité en terme de grimpette. Il a cependant besoin de consommer régulièrement du bambou pour atteindre cette forme, sans quoi il n’ira pas plus loin que l’habituel homme-fourrure.
GRADE II : Son apparence devient toujours que plus animale, bien qu’il soit toujours dans l’incapacité de se transformer entièrement en panda, il y ressemble de plus en plus. S’il ne consomme pas sa branche de bambou journalière, sa transformation lui pompera toute son énergie, et il sera donc obligé de dormir jusqu’à ce qu’il reprenne forme humaine, ce qui peut prendre plusieurs heures si son corps ne possède pas assez d'énergie pour revenir à sa forme bermudienne. Transformé, il n'aura aucun mal à aller se percher sur un arbre, mais là encore, selon sa consommation de bambou, l’effort peut le faire comater dès la première branche escaladée.
GRADE I : Il est gros, il est touffu, c’est un panda bien dodu. S’il peut se transformer complètement sans avoir consommé de bambou trop récemment, il sera obligé d’en consommer sous sa forme de panda pour maintenir la transformation, sans quoi il n’aura d’autre choix que d’entrer en sieste forcée sur le sol, jusqu’à ce que son organisme veuille bien le réveiller. Il peut en moyenne tenir la transformation cinq ou six minutes sans consommer de bambou. Chaque tige consommée lui octroiera deux ou trois minutes supplémentaires, mais au plus il restera sous sa forme de panda, au plus son instinct prendra le dessus ce qui le poussera à avoir principalement qautre envies ; manger encore plus, dormir, grimper et jouer.
Plus jeune, il a traversé l’île à pattes et en stop, de la Baramie jusqu’à Daunae, parce que ni lui-même si ses parents n’avaient les moyens de lui payer le voyage et qu’il voulait absolument essayer d’entrer au lycée Xényla.A la surprise de beaucoup et malgré qu’il n’ai pas l’air d’un intellectuel, il a complètement ace le concours d’entrée, avec des scores proches de la perfection.Il a constamment une attitude de grand frère envers les plus jeunes que lui, conditionné par la famille nombreuse dans laquelle il a grandit. Cela lui vaut le titre du « CPE sympa » du lycée, malgré qu’il sache rester professionnel.  ▲ Il a perdu son père ainsi que deux de ses frères et une de ses soeurs dans la première vague de bug. Il dit pourtant ne pas regretter son père, avec qui il avait un relation conflictuelle depuis son départ pour Daunae.On sait cependant très bien que c’est un mensonge et que ça le tue de n’avoir jamais pris le temps d’avoir une réelle discussion avec son géniteur avant sa disparition. L’Unique sait que c’est bien plus simple d’être dans le déni.  ▲ Il a la garde plus ou moins officielle de sa nièce, service demandé par sa soeur la plus âgée, le temps que celle-ci se remette de ses différentes addictions. Il en a profité pour faire rentrer la jeune fille à Xényla.Il ne croit en l’Unique que quand ça l’arrange.  ▲ Il garde toujours une ou deux courte tige de bambou sur lui... on sait jamais.  ▲ La peau autour de ses yeux est pigmentée de manière plus foncée que le reste de son corps. Il le vit assez mal parce qu’on lui fait régulièrement des remarques sur ses «cernes» alors qu’il ne s’agit que d’une particularité liée à son espèce, et contre laquelle il ne peut rien.S’il pratiquait beaucoup de sports dans sa jeunesse, et ce à bon niveau, il a attrapé un style de vie beaucoup plus sédentaire en prenant de l’âge. Maintenant, on le retrouve principalement roulé en boule dans son plaid fétiche devant des dessins animés à la télé.Il aimerait vraiment être bon aux jeux vidéos, et c’est pas faute d’avoir essayé, mais il est et restera probablement toujours très mauvais. Au moins il s’amuse, uh ?  ▲ Il collectionne les figurines de ses jeux et dessins animes préférés. Il en a toute une étagère et prend soin de les épousseter régulièrement.Il se trouve régulièrement une «nouvelle passion», et se jette à corps perdu dedans, jusqu’à s’en lasser quelques semaines plus tard.Il s’est mis à acheter des mugs à la pelle lorsqu’il a découvert le concept des gâteaux cuit au micro ondes dans un mug. Il a également retenu des dizaines de recettes par coeur et il en offre toujours à ses invités.Il a une sainte horreur des sodas de manière générale.L’hiver, il emmene son plaid avec lui au travail, car il considère qu’il fait trop froid dans son bureau. Il se fait aussi régulièrement des tasses de thé. Evidemment, il emmène sa propre bouilloire, eau en bouteille et l’un de ses mugs préférés.Il ne boit jamais de café, boisson qu'il trouve sans intérêt. Il est fumeur. Il a essayé quatre fois d’arrêter, mais au final il a abandonné.Il culmine à presque une mètre quatre vingt neuf, mais on est pas sûr si c’est avec ou sans les cheveux.Sa tignasse est bicolore, blanche et noire comme... un panda ! oui oui ! Adolescent, il s'est fait mordre par un chien errant. Son premier réflexe à été de le mordre en retour. Ils ont fini tous les deux chez le véto. Il perd ou oublie très régulièrement ses clefs, au point qu'il n'est même plus étonné quand cela lui arrive.  ▲ Il est presque sûr d’avoir eu une conversation avec un arbre un jour, mais il n’arrive plus à se souvenir des circonstances exactes de cette discussion.  ▲ Quand il s'ennuie, il se dessine des petits bonhommes sur les mains et les brasIl est ambidextre, mais il ne peut pas écrire des deux mains en même temps, le cerveau ne suit pas.Il sait jouer de la guitare, ce qui lui a permit, pendant ses années lycée, d’accompagner une amie chanteuse dans la rue. En souvenir de cette époque, il laisse toujours une pièce aux musiciens de rue.Une de ses ex l’a quitté de manière assez brutale, en appuyant sur le fait qu’il était ennuyeux et trop collant, alors qu’il pensait que leur relation allait pour le mieux. Profondément blessé, il n’a plus voulu s’investir dans une relation pendant un certain temps, enchaînant les rencontres sans lendemain. Il a reprit confiance en lui grâce à une rouquine avec qui il est toujours ami, malgré qu’au final leur relation n’ai pas marché non plus. Maintenant, si proche de la trentaine et ayant assez profité de sa jeunesse pour vagabonder, il avoue qu’il ne dirait pas non à l’idée de se caser.Sa plus grande phobie est de s’endormir dans son bain et de se noyer. Pour éviter cela, il prend exclusivement des douches.L’eau, de manière générale, le met assez mal à l’aise.
Gabriel Roseft Guzma de Pokemon

Prénom(s) Nom : Gabriel Rose ▬ Date de Naissance : 10/08/88 ▬ Âge : 29 ▬ Espèce : hybride ▬ Pouvoir : hybride panda géant ▬ Région d'origine : baramie. ▬ Orientation : hétérosexuel ▬ Situation conjugale : Célibataire ▬ Situation familiale : troisième enfant d’une fratrie de huit frères et soeurs. ▬ Situation financière : moyenne ▬ Métier/Occupation : CPE à Xényla ▬ Fréquentation de Xényla : était en liberté ▬ Groupe sanguin : A+ ▬ Qualités et défauts : (+) déterminé - protecteur - plutôt bienveillant envers les autres - sociable / (-) peut être un peu envahissant - peu dégourdi avec ses papates - se lasse facilement -
possède une impulsivité à toute épreuve, surtout pour les conneries.

T’as les mains moites. Et les genoux qui tremblent. Et t’es pratiquement sûr que tu peux sentir une goutte de sueur lentement dévaler ton front. Ergh. Pourquoi tant de stress, Gabi ? C’est toi qui l’a voulu, ce boulot. Tu savais bien que si ton CV était retenu, faudrait que tu passes par la case entretien. Bon après, c’est vrai, que ton CV allait être retenu ça, tu le savais pas. Tu l’avais peut-être un peu envoyé sur un coup de tête en te disant que ça coûtait rien d’essayer. Pourtant, t’as pas eu un parcours grandiloquent. T’as fais tes études, tu les as finies, et t’as bossé. Ils avaient aucune raison de te choisir, devait forcément y avoir mieux comme candidat. Peu importe. Dans tous les cas, t’es là, t’as ta chance. Tu me diras aussi, à la forcer comme tu l’as fait toute ta vie, il a fallait bien qu’elle arrive, cette chance.

T’as quarante minutes d’avance. T’as peut-être un peu abusé. C’est pas dans ton habitude de prendre aussi large, c’est bien la preuve que tu flippes comme jamais. T’as pensé à tout, le risque d’embouteillage, le risque de tâcher ta chemise, le risque de rater le métro ; tout, sauf le risque d’arriver tellement à l’avance que tu finis par n’avoir d’autres choix que de te confronter à ton stress. C’est cool, tu vas pouvoir passer quarante minutes à te poser des questions, à te demander s’il ne vaudrait mieux pas que tu rentres chez toi, à te dire qu’ils ont dû faire une erreur lors de la sélection des dossiers - pour quelle autre raison l’équipe de Xenyla aurait retenu le tien, de dossier, plutôt qu’un autre ?

Ah Xenyla.. Ce fait bien longtemps que t’y as pas mis les pieds. Si à une époque tu t’y sentais comme en terre conquise, ce n’est plus tant le cas maintenant. Tes troupes ont reculé pour laisser la place à celles des nouvelles générations. Tu souris. C’est bête quand t’y penses, à l’époque tu t’es battu jusqu’à ramper dans la boue sous la flotte pour intégrer ce lycée, et maintenant qu’on t’y invite, tu serais prêt à reculer par la simple peur de ne pas faire l’affaire. T’avais pas peur de ça, quand t’étais gamin ; t’étais persuadé que tu ferais l’affaire. Tu l’as faite, remarque. Tu diras que la situation est différente, que ce que tu voulais avant tout à l’époque c’était te donner la chance d’avoir un avenir, parce que tu savais que t’en aurais aucun en Baramie ; alors que maintenant, tu l’as ton avenir. Tu bosses, t’es pas à la rue. Ne pas faire l’affaire n’aurait servi qu’à te donner de faux espoirs et, par extension, à te faire perdre ton temps.

Mais elle te manque pas, cette fougue d’antan, Gabi ? Tu crois pas que le toi d’il y dix ans serait un peu dégoûté de voir ce qu’il est devenu ? Attends. T’es devenu quoi au juste déjà ? Ah, oui. Un type normal. Avec une vie bien rangée, sans rien qui dépasse. Tu prends plus de risques, tu restes à ta place, t’as même pas de casier judiciaire. Non pas que t’en ai déjà voulu un, mais plus jeune tu trouvais ça cool. Peut-être juste que t’as grandit, mûrit, et tout ces autres mots flatteurs qu’on utilise quand on veut simplement dire que quelqu’un à vieilli. Ouais, Gabi, t’as vieilli. Et qu’est-ce que ce sera quand t’auras cinquante ans, on se le demande bien.

Mais te voilà, donc, toi, vieux, revenir sur les pas de ta jeunesse. C’est peut-être un signe. Ou peut-être comme une boucle. T’es venu à Xényla, t’es parti de Xényla, tu reviens à Xényla... t’as compris le principe.

Allez. Plus que trente minutes. C’est bien, tu viens de passer dix minutes à t’enfoncer d’une main et à te tirer vers le haut de l’autre. Sacré petit panda, on savait pas que t’étais aussi peu sûr de toi. Proche de la porte donnant sur le couloir menant à la salle d’entretien, tu soupires. T’as l’impression soudaine de te sentir à l’étroi dans ta chemise. Alors, oui, c’est vrai que ça fait un moment que t’as plus fait de sport et que la brioche a commencé à s’installer mais quand même - y’a une heure elle t’allait parfaitement cette chemise. Tu l’ajustes, ça doit juste être ton imagination, ton petit cerveau qui te joue des tours pour te rendre mal à l’aise. C’est pas impossible, ce serait pas la première fois qu’il te jouerait un tour, tu me diras.

Tu fais un crochet par les toilettes avant de t’engouffrer trop loin vers le point de non retour. Faut que tu te laves les mains. Pas besoin de rappeler qu’elles sont moites, hein ? Puis, tant que t’y es, tu peux vérifier un peu ta sale mine dans le miroir. Tu te fixes, les yeux dans les yeux, pendant que l’eau coule entre tes paumes. C’est drôle, parce que ta propre tête t’énerve. T’as pas une tête de gars qui se fait prendre au sérieux. Au mieux, t’as une gueule d’insomniaque qui se soigne pas, au pire...? Erf, tu préfères même pas y réfléchir. Peut-être devrais-tu préciser, au début de ton entretien, que ce ne sont pas des cernes que tu as ? T’as pas envie que ton éventuel futur chef se fasse trop d’idées sur ton mode de vie. Mais peut-être que tu devrais pas. Peut-être qu’ils le remarqueront pas. Peut-être qu’ils ont vu pire. Peut-être qu’ils s’en foutent. Va savoir. Saches juste que s’ils t’en proposent, ne prends surtout pas de café - sinon c’est mort pour toi, panda.

Tu inspires. Fort. Argh, t’as envie d’une clope. Mais tu sais que tu vas puer du bec après, et hors de question de mâcher un chewing-gum pendant un entretien, hein. Motives toi avec la clope remarque, passe cet entretien avec brio, et ce sera ta récompense. Ca sonne pas trop mal, non ? Tu te tapotes les joues de tes mains toujours humides, avant d’aller sécher le tout à l’aide du vieux papier disponible à côté des lavabos. T’allais sortir, mais au dernier moment tu t’es retourné vers les miroirs. Tu t’es regardé encore un peu puis, de tes deux index, tu es venu étirer tes lèvres pour former un sourire. Un peu distordu, par contre, le sourire. Mais ça t’as fait rire, parce que malgré tout tu restes toujours un peu un gamin et faire des pseudo grimaces devant un miroir t’arracherons toujours un ricanement.

Tu te sens mieux, étrangement, après ce passage au lavabo. Tu regardes ta montre, constatant qu’il ne te reste plus qu’une dizaine de minutes. Ouah, t’as passé un temps fou à te laver les mains en fait. Heureusement, c’est pas toi qui paie la facture d’eau. Mais, eh, au moins tu tendras pas une main toute sale à la personne qui s’occupe de ton entretien. C’est comme si tu marquais déjà des points, tu vois ! T’es pas difficile à motiver au final. Suffit de te laver les mains. T’aurais peut-être dû le faire plus tôt, au lieu de te morfondre dans tes pensées négatives.

Dernière ligne droite. T’arrives devant la porte. T’as encore quelques minutes. Youpi, y’a des chaises. T’as pas à rester planté devant la porte comme un chien qui attend que son maître lui ouvre. Alors tu t’assoies, faisant le vide dans ta tête, parce que tu sais que le supplice va bientôt commencer. Place aux dernières vérifications ; pas de tâche sur ta chemise, tes lacets ne sont pas défaits, et d’après la sensation sous ta main, tes cheveux sont correctement coiffés. Super.

La porte s’ouvre. Ton regard croise celui d’un homme à l’apparence très formelle. Il appelle ton nom, ayant déjà fixé ses yeux sombres sur toi - de toute façon t’es la seule personne ici. Alors tu te lèves, le salue, et il t’invite à le suivre. Ca y est, tu peux plus faire demi-tour. Souhaites-toi du courage à toi même, ce sera peut-être pas facile.

Tu ressortiras de cette pièce un certain temps plus tard ; mais tu ne vérifieras pas de suite l’heure qu’il est sur ta montre. Parce que t’as pas l’impression que ça aie duré si longtemps, parce que t’es bien senti, parce que t’as sacrément confiance en toi, d’un coup. Franchement, c’est comme si tu l’avais déjà, ce boulot.

A votre propos

Pseudo : shiza
Âge : 21
Pays : jsp des fois j’oublie
Expérience : c koi le rp
Comment avez vous découvert LCDB ? : *shrug*
Couleur : lightslategrey
Code : lol je me suis validée toute seule

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sekai Yoki
Déléguée - Grade II
Messages : 106
Age : 19
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 26 Nov - 10:29
Il est trop chouuuuuu fhehzjhzbz j'aime trop les anecdotes et j'ai hâte de voir sa petite histoire *^*

Ahhh je m'en remet pas.

Bref bon courage pour le reste de ta fiche *^*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zhang Lya
Grade I
Messages : 93
Age : 24
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 30 Nov - 11:10
Guzma + panda = win.

Plus sérieusement, j'aime déjà ce petit reboot que tu as commencé à nous pondre-là. Ses anecdotes sont amusantes à lire, je trouve le fait qu'il collectionne les mugs pour faire des mugcakes aux gens tout simplement adorable et... je sais pas, il m'a l'air d'être un type gentil comme on en croise peu à Xényla.
En fait, je crois qu'il est officiellement le seul adulte parmi l'équipe pédagogique à être presque normal.

Je suis un peu triste à l'idée que mon ancien CPE ne soit plus là pour être son collègue - parce que ç'aurait pu être drôle à voir, deux asperges qu'ils sont - mais je pense que Gabriel assure une relève un peu moins... effrayante, pour les élèves à venir. Ce qui est un bon point.

Bon courage pour la suite de ta fiche, que je lirai aussitôt qu'elle sera postée pour en savoir plus à propos de l'histoire de ce trentenaire qui fait parfois la discussion aux végétaux.


Dr. « Kristal » Zhang Lya
pansera vos plaies en Lightseagreen.

Fiche - Liens - RPs

DC : Gwendal Malenkov - Astalée Galaght - Anthony Kim - Caelan Anderson - Dante Bartoli
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Gabriel Rose
Admin - Grade IV
Messages : 100
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 4 Jan - 1:51
bon, c'est pas corrigé mais si quelqu'un passe par là et veut me valider shrug
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Mer 10 Jan - 17:13
Invité
Te savais que Gabi il savait pas comment les baling balang marchent ? é tkt, oim j'koné pa le rp.






Bravo pour ta Validation !

Pour rendre ta vie plus simple voici un petit résumé rapide de tous les liens importants pour finaliser ta validation. Tout d'abord, il te faudra indiquer où tu vis, dans un dortoir à Xényla ou ailleurs. Si tu es élève, tu auras besoin de t'intégrer à un club et si tu as un emploi, que tu sois adulte ou mineur, c'est que tu devras te rendre. D'ailleurs, penses à te recenser ici.

Il te faudra aussi remplir une fiche de lien (www.) ainsi qu'une fiche de rps (www.). Tu pourras trouver un partenaire pour ton premier RP ici. Penses bien à recenser ta couleur aussi ici.

Bien sûr si tu as des questions, n'hésites pas à joindre les admins, Lenz ou Mio. Le reste du staff est également à ta disposition et si tu es élève, tu peux contacter ton délégué qui pourra te répondre sans soucis.

Bien ! Tu es fin prêt à te joindre à l'aventure !
Encore une fois bienvenue et bon jeu à toi !
Au plaisir de te croiser inrp.

Mio

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LCDB :: Le Commencement :: La Présentation :: Les Validées-
Sauter vers: